L'OHM Nunavik

nunL’Observatoire Hommes-Milieux International Nunavik a été créé en 2012, sous l’égide commune de ses organismes de tutelle : l’Institut Écologie et Environnement du CNRS, le Centre des Études Nordiques et l’Association Régionale du Kativik.

Kangiqsujuaq est une des 14 communautés Inuit du Nunavik située au nord du Québec dans un site exceptionnel, à 10 km du détroit d’Hudson (Nuvummiut Imarppinga), recouverte d’une zone de toundra herbacée en pergélisol continu, dans une région très riche en minerais.

Kangiqsujuaq réunit 725 habitants dont 41% ont moins de 20 ans. Une partie de la population travaille dans une des plus grandes mines de Nickel au Canada, la mine Raglan Xstrata située à 90 km et dans la mine de Canadian Royalties. C’est aussi la porte d’entrée principale du Parc national des Pingualuit, le célèbre lac aux eaux bleutées et exceptionnellement pures formé par un impact météorique. C’est une communauté en plein développement (nouvelles infrastructures communautaires, sportives, touristiques, nouvelles petites entreprises). Elle a été choisie par l’Administration Régionale de Kativik comme lieu d’implantation de l’OHMI et servira de lieu d’expérimentation pour les autres communautés du Nunavik.

Site de l'OHM Nunavik

Fiche technique de l'OHM